Quantcast
peoplepill id: yvonne-bovard
YB
1 views today
1 views this week
Yvonne Bovard

Yvonne Bovard

Violonist (1902-1984)
Yvonne Bovard
The basics

Quick Facts

Intro Violonist (1902-1984)
Was Musician
From Switzerland
Type Music
Gender female
Birth 1902, Geneva, Switzerland
Death 1984, Geneva, Switzerland (aged 82 years)
Instruments:
Violin
The details (from wikipedia)

Biography

Yvonne Bovard (née à Genève en et morte en ) est une violoniste suisse, membre du parti communiste suisse. Partie s'installer en URSS en 1936, elle est arrêtée en 1940 et envoyée au Goulag jusqu'en 1948. En 1998, le réalisateur Daniel Kunzi réalise un film documentaire retraçant les événements de sa vie, intitulé Déportée en Sibérie.

Biographie

Yvonne Bovard Bovard étudie le violon au Conservatoire de Genève où elle obtient son diplôme en 1920. Elle remporte le second prix dans la classe de violon supérieur.

Ayant adhéré au parti communiste suisse, elle émigre en URSS le 8 mars 1936.

En 1932 elle épouse un polonais, Mark Schalks. Ce dernier part pour Moscou en 1933, suite à la fusillade du 9 novembre 1932, et le 8 mars 1936, elle part le rejoindre. Elle est employée au service français de radio Moscou et apprécie l'absence de hiérarchie et les possibilités offertes par le système des crèches ainsi que l'accès aux soins médicaux.

Marc Schalks est arrêté en 1940, suite à l'invasion de la Pologne par l'Armée Rouge en 1939, et meurt dans le camp de Dalstroj. Yvonne Bovard est arrêtée le 27 novembre 1940 et est condamnée après un procès sommaire le 7 avril 1940 à 8 huit de travaux forcés dans un goulag.

Elle est envoyée près de la station de Laïa dans un camp de femmes travaillant le bois. En 1948 quand elle est libérée elle n'obtient toutefois pas l'autorisation de rentrer en Suisse et reste à Ienisseïsk, sans trouver d'emploi pendant longtemps. En 1952 elle déménage à Podtesowo et travaille comme ambulancière. En 1953 à la mort de Staline, les conditions en URSS s'assouplissent et elle peut enfin regagner la Suisse. Elle trouve un emploi de bibliothécaire à la faculté de lettres de l'Université de Genève. Elle n'aborde pas le sujet de sa détention, ni avec les journalistes ni auprès de la police du Ministère public de la Confédération. Elle meurt en 1984, et la Russie la réhabilite en 1997.

Hommage et postérité

En 2019 à Genève l'association l'Escouade dans le cadre du projet 100elles renomme temporairement une rue à son nom.

Bibliographie et filmographie

  • Daniel Kunzi et  Thérèse Obrecht, Requiem pour une violoniste, in Geneviève Piron, Geneviève (dir.), Goulag. Le peuple des zeks, In folio,, Genève, Musée d’ethnographie de Genève, Ville de Genève - Département des affaires culturelles, , p. 143-145.
  • Daniel Künzi, (réalisation et production), Yvonne Bovard, déportée en Sibérie, 61 minutes, TVSI, SF, TVSR,Planète Pologne, France, Italie, Allemagne.
The contents of this page are sourced from Wikipedia article on 29 Feb 2020. The contents are available under the CC BY-SA 4.0 license.
comments so far.
Comments
From our partners
Sponsored
Reference sources
References
https://100elles.ch/100femmes/yvonne-bovard/
https://www.swissfilms.ch/fr/film_search/filmdetails/-/id_film/00D14EFDC8AF402B803FF6994248CDD4
http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/4710_1
https://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/31121149
http://foto-memorial.org/de/node/20192
http://www.lussasdoc.org/film-yvonne_bovard_deportee_en_siberie-1,4710.html
https://www.bild-video-ton.ch/bestand/objekt/Sozarch_F_Fa-0010-46
https://www.artfilm.ch/daniel-kuenzi
http://www.memorial.krsk.ru/deu/Martirol/b.htm
http://worldcat.org/issn/1423-3967&lang=fr
https://www.letemps.ch/suisse/rues-genevoises-voie-feminisation
https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/emissions/alpexpress/collectif-feministe-escouade-rebaptise-arteres-geneve-1659650.html
arrow-left arrow-right instagram whatsapp myspace quora soundcloud spotify tumblr vk website youtube pandora tunein iheart itunes