Quantcast
peoplepill id: maurice-lemoigne
ML
2 views today
8 views this week
Maurice Lemoigne

Maurice LemoigneBiography, French biologist

French biologist
Maurice Lemoigne
The basics

Quick Facts

Intro French biologist
Was Scientist Biologist Engineer Agricultural Engineer Agronomist
From France
Type Engineering Science
Gender male
Birth 16 December 1883, Paris, France
Death 1953, Paris, France (aged 69 years)
Star sign SagittariusSagittarius
Education
Institut national agronomique
The details

Biography

Maurice Lemoigne est un ingénieur agronome et biologiste français né à Paris le . Il est élu membre de l’académie des sciences en 1952. On lui attribue la découverte des polyhydroxyalcanoates.

Biographie

Maurice Lemoigne est fils de libraire rue Bonaparte à Paris. Il entre comme boursier à l'Institut national agronomique d'où il sort ingénieur en 1906. En 1905, il entre au laboratoire de Müntz pour participer aux recherches sur la nitrification appliquée à l'épuration des eaux.

En 1908-1909, il rejoint l'Institut Pasteur de Saïgon, où il doit veiller au montage, à la mise en route et à la surveillance des filtres d'eau potable de la ville de Cholon. À la suite de cette expérience et grâce à la recommandation d'Alexandre Yersin, il intègre le laboratoire de chimie agricole de l'Institut Pasteur de Paris dirigé à l'époque par le professeur Pierre Mazé. Il y travaille d'abord comme préparateur, puis y soutient en 1913 sa thèse de doctorat ès sciences physiques sur le rôle de microbes dans l'épuration des eaux d'égouts. Bien qu'il ait été réformé en 1905, il se porte engagé volontaire pendant la Première Guerre mondiale. En 1924 il est nommé chef du laboratoire des fermentations et directeur de la station agronomique du Nord (Institut Pasteur de Lille). Il travaillera notamment sur l'amélioration des méthodes de fertilisation des sols. Dès 1928, il est nommé professeur de chimie analytique à l'Institut national agronomique dans la chaire de chimie agricole qu'il fait évoluer en chimie biologique.

En 1940, il revient à l'Institut Pasteur de Paris en tant que chef de service des fermentations, poste qu'il conservera jusqu'à la fin de sa carrière.

Découverte des polyhydroxyalcanoates

À l'époque ou il était directeur du laboratoire de fermentation de Lille, Maurice Lemoigne rapporte une acidification des suspensions aqueuses des bactéries Bacillus megaterium lorsque celles-ci étaient privées d'oxygène. En 1923, il attribue cette acidité à de l'acide ß-oxobutyrique. Ce n'est que quatre ans plus tard qu'il mettra en évidence un matériau solide dont il caractérisera le point de fusion, la masse molaire et l'activité optique. Il suggérera dans ces publications que ce matériau est issu de la "déshydratation et de polymérisation de l'acide ß-oxobutyrique". Ceci constitue une réelle avancée à l'époque ou le concept de macromolécule n'était pas reconnu.

Mandats

  • Président de la Société française de biochimie et de biologie moléculaire de 1939 à 1940
  • Président de la Commission d'hygiène de l'alimentation du Conseil supérieur d'hygiène publique de France en 1943
  • Président du comité permanent du conseil scientifique de l'INRA de 1946 à 1964
  • Membre de l'Académie des sciences de 1952 à 1967

Distinctions

  • 1931 Reçoit la croix de chevalier de la Légion d'honneur
  • 1933 Lauréat de la médaille d'or de l'Académie d'agriculture.
  • 1943 Lauréat du prix Laura Mounier de Saridakis de l'Académie des sciences.
  • 1947 Promu officier de la Légion d'honneur
  • 1948 Lauréat du prix Enzymologia de l'Académie des sciences.
  • 1960 Reçoit la croix de commandeur de la Légion d'honneur de Gabriel Bertrand.
  • Nommé professeur honoris causa de l'Institut supérieur des fermentations de Gand

Voir aussi

Sources et bibliographie

  • Jean Cranney, INRA, 50 ans d'un organisme de recherche, 1996, Éditions Quae.
  • Jean Boulaine, Histoire des pédologues et de la science des sols, 1989, Éditions Quae.
The contents of this page are sourced from Wikipedia article on 24 Jun 2020. The contents are available under the CC BY-SA 4.0 license.
comments so far.
Comments
Reference sources
References
http://cths.fr/an/prosopo.php?id=112654
https://webext.pasteur.fr/archives/lmg0.html
arrow-left arrow-right arrow-up arrow-down instagram whatsapp myspace quora soundcloud spotify tumblr vk website youtube stumbleupon comments comments pandora gplay iheart tunein pandora gplay iheart tunein itunes