Quantcast
peoplepill id: marcel-lalouette
ML
1 views today
1 views this week
Marcel Lalouette
Aviateur français

Marcel Lalouette

Marcel Lalouette
The basics

Quick Facts

Intro Aviateur français
Was Aviator Pilot Aircraft pilot
From France
Field Military
Gender male
Birth 16 December 1897, Haute-Saône, France
Death 30 May 1931, Spain, Spain (aged 33 years)
Star sign Sagittarius
The details (from wikipedia)

Biography

Marcel Lalouette, né le à Pontcey (Haute-Saône) et mort le à Vilanova i la Geltrú (Espagne), était un aviateur français.

Biographie

Marcel Lalouette aborde l'aviation avec ce qu'on appelle alors la « propagande aérienne » (le terme de publicité n'est pas entré dans les moeurs). En avril 1921, au meeting aérien de Monaco, il atteint l'altitude de 3 950 mètres à bord d'un SPAD. En 1922, il entre chez Farman comme moniteur et pilote d'essai. En 1928, il devient instructeur au pilotage sans visibilité (PSV).

Il se spécialise ensuite dans les raids à longue distance, notamment sur les destinations dites « coloniales » de l'Empire français :

Du 29 janvier au 29 mars 1929, il effectue plusieurs voyages de reconnaissance en Afrique, jusqu'à Fort-Lamy (de nos jours, N'Djaména) au Tchad, aux commandes d'un Farman F.190 Titan, accompagné du mécanicien Julien Cordonnier et de Paul-Louis Richard, le directeur d'Air Afrique. Ces missions ont pour objet la création de lignes aériennes régulières pour le courrier.

En 1930, avec Marcel Goulette, il accomplit un vol spécial pour ramener en Roumanie le roi Carol II, qui entend bien reprendre son trône à son fils mineur Michel, alors sous tutelle de la reine mère Marie. Pour cette mission, il sera décoré de la Grand-croix d'or de l'Ordre du Mérite aéronautique de Roumanie.

La même année, le 20 septembre 1930, Marcel Lalouette réalise, encore avec Marcel Goulette et sur un avion Farman, une liaison entre Paris et Téhéran (Iran) en moins de 36 heures.

Les deux aviateurs terminent l'année par un raid Paris-Saïgon effectué en 5 jours, 3 heures et 50 minutes, du 8 au 13 novembre 1930. Ils effectuent le voyage de retour en sept jours, du 1er au 8 décembre 1930, et arrivent à Paris-Le Bourget avec un illustre passager : le gouverneur général de l'Indochine Pierre Pasquier. Leur appareil, un Farman F.197 à moteur Lorraine de 840 ch tout neuf (mis en service en 1930, il a reçu l'immatriculation F-AJRY) revient décoré d'évocations félines de ses deux raids historiques : une tête de tigre (insigne de la 1ère escadrille d'Indochine) et le lion de Perse brandissant un sceptre, en souvenir du raid vers Téhéran.

Marcel Lalouette bat aussi plusieurs records sur avion léger :

  • Le 12 janvier 1931, avec Jean de Permangle, un jeune homme fortuné passionné d'aviation, qui vient de passer son brevet de pilote de tourisme de second degré, il bat le record de distance en ligne droite dans la catégorie des avions légers. Ce record est établi à bord d'un Farman F.231 immatriculé F-AJTB, propriété de Jean de Permangle, doté de réservoirs supplémentaires d'essence et d’huile. Les deux aviateurs relient Istres à Villa Cisneros (de nos jours Dakhla, Maroc) qui fait alors partie du Sahara occidental espagnol, soit 2 700 km parcourus en 22 heures.

Cependant, le voyage de retour ne se passe pas aussi bien : ils tombent en panne à Mopti (Mali). L'un des cylindres du moteur Renault 4 Pei doit être remplacé. Ils sont secourus par Ludovic Arrachart et son mécanicien Julien Puillet, qui décollent du Bourget le 26 janvier 1931 avec la pièce de rechange. Après des escales à Marseille, Alicante, Tanger, Casablanca, Agadir, Port-Étienne et Dakar, Arrachart rejoint Lallouette et de Permangle à Mopti le 31 janvier. Après la réparation du F.231 et un vol d'essai satisfaisant, Lallouette repart le 2 février, suivi par Arrachart. Les deux Farman, volant de concert, font escale à Gao, traversent le désert du Sahara, font encore des escales à Aoulef, Béni Abbès, Colomb-Béchar, et Tanger, et traversent ensemble la Méditerranée, arrivant à Alicante le 6 février. Lallouette et de Permangle décident d'y rester quelques jours, tandis qu'Arrachart continue vers la France.

  • Le 3 mars 1931, aux commandes d'un monomoteur Farman F.302 à moteur Hispano-Suiza de 650 ch et accompagné de Jean Réginensi, il bat le record de distance en circuit fermé et parcourt 2 678 kilomètres en 16 heures et 52 minutes, à la vitesse moyenne sur 2 000 km de 142,402 km/h.
  • Le 29 mars 1931, sur un hydravion léger Farman F.231 bis , il bat le record de vitesse sur 100 km, avec une moyenne de 189,433 km/h.
  • Le 24 avril 1931, sur le même appareil, il bat le record de distance en circuit fermé : 1 492,190 km en 11 heures et 6 minutes.
  • Le 13 mai 1931, sur hydravion Farman F.351 bis, il bat un nouveau record.

Marcel Lalouette trouve la mort avec Jean de Permangle dans un accident d'avion le alors qu'ils tentaient de battre le record du monde de distance en ligne droite, entre Le Pecq (Yvelines) et Algésiras, pour la catégorie d'hydravions légers pesant moins de 500 kilos. L'hydravion utilisé était un Farman F.351 à moteur de 100 ch, acquis par Jean de Permangle.

L'appareil est aperçu par des témoins à hauteur du phare de Sant Cristòfol, à 48 kilomètres de Barcelone. L'avion vole très bas, le temps étant très mauvais. Les aviateurs tentaient probablement de regagner Barcelone, mais leur moteur explose et l'avion tombe en vrille et s'abat en mer, non loin de la plage. Des pêcheurs, qui ont assisté à l'accident, arrivent en barque sur les lieux, mais Lalouette et de Permangle sont morts. L'avion, qui flotte toujours à la surface, est pris en remorque et ramené à terre. Les corps des aviateurs sont amenés à la morgue de l'hôpital de Vilanova i la Geltrú. Le consul de France à Barcelone donnera des instructions pour rapatrier les corps en France.

Les obsèques de deux aviateurs sont célébrées le 8 juin à l'église Notre-Dame de Versailles. Deux camarades de raids aériens de Lalouette sont présents : le capitaine Marcel Goulette et le lieutenant Jean Réginensi. Le ministre de l'air et le général Barès, inspecteur général de l'aéronautique, envoient chacun un représentant.

Marcel Lalouette est inhumé au cimetière des Gonards, à Versailles.

Distinctions

  • Chevalier de la Légion d'honneur
  • Grand-croix d'or du Mérite aéronautique de Roumanie.

Hommages

  • Il existe une Rue Marcel Lallouette à Orvault (Loire-Atlantique).
  • Marcel Goulette baptise « Marcel Lalouette » son Farman F.190. Ce nom ne lui porte pas chance, car il se tue dans un accident d'avion comme son camarade, exactement un an plus tard, le 25 mai 1932, près de Veroli, dans les Apennins (Italie). Goulette ramenait en France un couple, M. et Mme Alfred et Suzanne Lang-Willar, rescapés du naufrage du paquebot Georges Philippar dans lequel le célèbre journaliste et écrivain Albert Londres avait trouvé la mort. Des soupçons de sabotage coururent, car Albert Londres disait avoir rassemblé en Chine de quoi publier, dès son retour en France, des révélations explosives sur les agissements des Bolcheviks en Chine. Ses notes avaient été détruites dans le naufrage, mais M. Lang-Willar avait affirmé à la presse qu'il avait accompagné le journaliste dans son enquête et qu'il terminerait son oeuvre. Une partie de la presse française a donc conjecturé qu'un complot communiste avait fait taire Albert Londres et quiconque aurait pu partager son secret.
The contents of this page are sourced from Wikipedia article on 20 Feb 2020. The contents are available under the CC BY-SA 4.0 license.
comments so far.
Comments
From our partners
Sponsored
Reference sources
References
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k498900z/f1
https://books.google.fr/books?id=dpCCjvJ_fyQC&pg=PA108&lpg=PA108&dq=Marcel+Lalouette+1897+1931&source=bl&ots=rExvs3LK4n&sig=ACfU3U0VxAd0NS6X5QEcMKYUZUNFbBRKaw&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwiE5Zqa1dDjAhVNDmMBHdwWDO4Q6AEwEHoECAkQAQ#v=onepage&q=Marcel%20Lalouette%201897%201931&f=false
http://doc.rero.ch/record/52584/files/1930-06-18.pdf
http://www.gaumontpathearchives.com/index.php?urlaction=doc&rang=59&id_panier=63059
http://www.crezan.net/pag_f190/198_01.html
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k658573q/f1.item.texteImage
https://www.maps-streetview.com/France/Orvault/streets.php?street=Rue+Marcel+Lallouette
https://books.google.fr/books?id=y63jBQAAQBAJ&pg=PT98&lpg=PT98&dq=Marcel+Lalouette+Goulette&source=bl&ots=xsIi5fHAFx&sig=ACfU3U1TFGrX0in_EaigpOxTvZMfdhkTTA&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwiBtKn4zNLjAhVS1eAKHTAJDXw4ChDoATAEegQICBAB#v=onepage&q=Marcel%20Lalouette%20Goulette&f=false
https://data.bnf.fr/15141434/marcel_lalouette/
https://www.geneanet.org/14-18/search?search%5BcodeInsee%5D=70417
http://www.crezan.net/pag_f190/190_15.html
Sections Marcel Lalouette

arrow-left arrow-right instagram whatsapp myspace quora soundcloud spotify tumblr vk website youtube pandora tunein iheart itunes