Quantcast
peoplepill id: jacques-vasseur
JV
1 views today
2 views this week
Jacques Vasseur
French Nazi collaborator and war criminal

Jacques Vasseur

Jacques Vasseur
The basics

Quick Facts

Intro French Nazi collaborator and war criminal
Was Interpreter Criminal War criminal Nazi
From France Germany
Field Crime Military
Gender male
Birth 9 October 1920, Valenciennes, Nord, Hauts-de-France, France
Death 7 February 2009, Heidelberg, Karlsruhe Government Region, Baden-Württemberg, Germany (aged 88 years)
Star sign Libra
Education
HEC Paris
The details (from wikipedia)

Biography

Jacques Vasseur, né à Valenciennes le et mort à Heidelberg le , était un collaborateur français, auxiliaire de la Gestapo pendant l'Occupation.

Biographie

Originaire du Nord de la France, il est le fils unique d'un chef de bureau à la Banque de France. Sa grand-mère maternelle était allemande. Il passe sa jeunesse dans le Nord et passe régulièrement ses vacances en Allemagne dans le Bade-Wurtemberg. Ses parents s'établissent à Angers, rue Hanneloup. Instruit, bachelier ès lettres à Lille, Vasseur étudie à HEC à Paris.

Germanophile, il est interprète, de mai à à la Kommandantur d'Angers. Son père, partisan de la paix et anti-allemand, le renvoie étudier à Paris. Adorateur du Parti franciste, il refuse à la fin de ses études, un poste à Saint-Omer, et est employé à la Banque de France d'Angers en 1941. En 1943 il devient le chef du service des agents auxiliaires de la Gestapo d'Angers et de Nantes. Il participe à des arrestations, des dénonciations, des sévices, des tortures, et des meurtres, et fait infiltrer de nombreux réseaux de résistance, dont entre autres Adrien Tigeot fusillé et Noëlla Rouget déportée au camp de Ravensbruck

En , après le débarquement en Normandie, il fuit en Allemagne, à Heidelberg. Il est condamné à mort une première fois par contumace, le . Il revient se cacher chez sa mère, près de Lille. Il vit ainsi 17 ans dans un grenier à La Madeleine jusqu'à son arrestation le . Durant sa clandestinité, il apprend huit langues, dont le russe, le japonais et le sanskrit

Lors de son procès en 1965, 196 personnes affluent de toute la région Pays de la Loire, et même de Bretagne  : il est accusé de 430 arrestations, 310 déportations et 230 morts. Jugé par la Cour de sûreté de l'État, il est condamné à mort le . Gracié, sous la demande de Noëlla Rouget, par De Gaulle en 1966, sa peine est commuée en détention à perpétuité, puis ramenée à 20 ans de prison par Georges Pompidou. Durant sa détention, il entretient une correspondance avec Noëlla Rouget, qu'il avait arrêtée et torturée, sans cependant jamais exprimer de remords. En 1974, il se marie en prison avec une bibliothécaire allemande. Il est libéré en . Il vit ensuite dans le nord-ouest du Bade-Wurtemberg, à Heildelberg, avec son épouse.

Ouest-France révèle en 2014 que Jacques Vasseur est décédé sans descendance à Heidelberg le , sous la nationalité allemande. Au cimetière, son urne repose anonymement, tout près de la tombe du ministre des Armements de la production de guerre, Albert Speer. « Jusqu'au bout, l'homme parviendra à se faufiler entre les murs de l'Histoire », témoigne le journaliste angevin Benoît Robert.

Voir aussi

  • Réseau Action-Tortue Foccart

Bibliographie

  • Dominique Jamet, Un traître, Flammarion, 394 p., 2008. Roman inspiré de la vie de Jacques Vasseur.

Sources

  • Portail de la Seconde Guerre mondiale
The contents of this page are sourced from Wikipedia article on 03 Sep 2020. The contents are available under the CC BY-SA 4.0 license.
comments so far.
Comments
From our partners
Sponsored
Sections Jacques Vasseur

arrow-left arrow-right instagram whatsapp myspace quora soundcloud spotify tumblr vk website youtube pandora tunein iheart itunes