Quantcast
peoplepill id: henri-botey
HB
3 views today
5 views this week
Henri Botey
French businessperson

Henri Botey

Henri Botey
The basics

Quick Facts

Intro French businessperson
Is Businessperson
From France
Field Business
Gender male
Birth 1933, Belfort, France
Age 89 years
The details (from wikipedia)

Biography

Henri-Armand Botey (alias Monsieur Éric ou Empereur de Pigalle ou encore Rase-Mottes en raison de sa petite taille), né en 1934 à Belfort en Franche-Comté et mort en juin 2013 en Touraine, fut une figure de la nuit parisienne de 1960 à 2010.

Biographie

Henry Botey a commencé, dans les années 1950, comme apprenti boulanger de vingt ans. Puis il a pendant des dizaines d’années avec sa femme Carmen Vallet (et Alain Picaud dit « le bâtard » ou « le gitan », un de ses lieutenants), dirigé des boîtes de nuit, des hôtels de passe et des bars à hôtesses, dont la Bohème, le Yellow Dog, le Tiffany, le Sulky, le Lautrec, la Lorelei, le Mucha... Au milieu des années 1970, Botey écope de deux ans de prison (dont un avec sursis) pour proxénétisme hôtelier. Il continue à exercer de sa prison grâce à quelques prête-noms. À sa sortie, la guerre des gangs ravage Pigalle. En 1976, il se tire sans dommage de l'explosion d'un colis piégé et, le , alors qu'il sort du Manhattan, deux hommes à moto lui tirent dessus avec un 11,43. Deuxième coup de chance, il en réchappe encore. Il disparaîtra de la circulation après être sorti une fois de plus vivant d'un dernier attentat, boulevard Bineau, à Neuilly. En 1981, François Mitterrand confie une enquête à Pierre Touraine, le directeur de la Police judiciaire parisienne d'alors, au terme de laquelle Botey n'est pas inculpé ; il se fait alors discret sous la présidence du président socialiste.

Marié à une ancienne prostituée plus âgée que lui et propriétaire d'un hôtel de passe, il acquiert l'ancienne propriété de Madame Claude, dans le quartier de la Muette.

Il est le parrain de Marine Le Pen, dont il a rencontré le père dans les années 1960.

En 1987, Henry Botey est devenu un homme d'affaires qui règne sur tout le quartier de Pigalle. La presse le surnomme le premier proxénète de France. C'est à cette époque qu'Alain Picaud (qui ne travaille plus pour Henry Botey) tentera de l'assassiner.

Le , il est arrêté par la police, mis en examen, puis écroué à la prison de Fleury-Mérogis pour une affaire de proxénétisme aggravé. Il aurait gagné 50 000 euros par mois et par bar en faisant un commerce dit « au bouchon », les clients de prostituées devant payer une bouteille onéreuse avant de pouvoir coucher.

Pierre Durand, directeur du magazine Présent, lui aurait servi de prête-nom.

Henri Botey meurt en .

The contents of this page are sourced from Wikipedia article on 29 Apr 2020. The contents are available under the CC BY-SA 4.0 license.
comments so far.
Comments
From our partners
Sponsored
Sections Henri Botey

arrow-left arrow-right instagram whatsapp myspace quora soundcloud spotify tumblr vk website youtube pandora tunein iheart itunes