Quantcast
GM
Germany
14 views this week
Günter Maschke

Günter Maschke

German journalist and writer
The basics
About
Occupations Journalist Writer
Countries Germany
Gender male
Birth January 15, 1943 (Erfurt)
Politics Deutsche Friedens-Union
Authority ISNI id Library of congress id VIAF id
The details
Biography

Günter Maschke, né le à Erfurt, est un politologue allemand proche du courant de la « Nouvelle Droite ».

Biographie

Engagé à l'extrême gauche dans sa jeunesse, il quitte l'Allemagne pour éviter le service militaire (par hostilité à la Bundeswehr, non par pacifisme), se réfugie à Paris, Zurich, puis s'établit à Vienne, où il introduit les thèses de l'École de Francfort et organise les groupes de l'opposition extra-parlementaire.
Arrêté en 1967 au cours d'une manifestation contre la guerre du Viêt Nam, le jeune activiste s'exile à Cuba, où, accueilli comme réfugié politique, il sert dans l'armée castriste. Mais, deux ans plus tard, ce turbulent ressortissant allemand est expulsé de La Havane pour « activités contre-révolutionnaires », et doit finalement purger dans son pays une peine d'un an de prison.
Devenu journaliste, il travaille notamment au Frankfurter Allgemeine Zeitung, avant de le quitter à cause d'une polémique liée à sa notice nécrologique de Carl Schmitt.
La découverte de la pensée et la rencontre du juriste controversé ont en effet exercé une grande influence sur l'ancien activiste, l'amenant à reconsidérer ses anciennes idées et lui faisant découvrir des doctrinaires contre-révolutionnaires tels que Donoso Cortés et Joseph de Maistre.
Éditeur, essayiste et précepteur privé à Francfort-sur-le-Main, il est, en 1990 et 1992, professeur invité à l'École supérieure de la Marine de Guerre de La Punta, au Pérou (cours sur Carl Schmitt, la guerre d'indépendance espagnole et la guerilla cubaine).


Günter Maschke écrit dans plusieurs revues, dont Junge Freiheit.

Théories

Poursuivant une œuvre touchant plusieurs domaines, « de la géopolitique au droit et à la philosophie », le penseur reprend la réflexion schmittienne sur le retour de la « guerre juste » — qu'il assimile à une « guerre sainte » (car elle ne connaîtrait aucune limite et légitimerait tous les moyens). Selon lui, celle-ci permet aux grandes puissances de criminaliser leurs ennemis, en criminalisant la guerre elle-même (les « agressions » contre lesquelles la « communauté internationale » doit riposter), pour donner libre cours à leur appétit de domination sous couleur de la « conscience universelle ».
Pour cet observateur, ce qu'a inauguré la Guerre du Kosovo, avec l'absence de l'ONU dans son processus de déclenchement, nourrit des réflexions social-darwinistes dans les relations internationales et pourrait mener à terme à un nihilisme juridique.


Critique de la modernité, Günter Maschke a écrit : « Parce que personne ne veut plus brûler, le monde s'obscurcit. »

Travaux

  • Kritik des Guerillero: zur Theorie d. Volkskriegs, S. Fischer, Frankfurt 1973
  • Der Tod des Carl Schmitt: Apologie und Polemik, Karolinger Verlag, Wien 1987, (ISBN 3-85418-030-6)
  • Carl Schmitt. Staat – Großraum – Nomos, Arbeiten von Carl Schmitt aus den Jahren 1916 - 1969. Hrsg., mit einem Vorwort und mit Anmerkungen versehen von Günter Maschke, Verlag Duncker & Humblot, Berlin 1995
  • Das bewaffnete Wort: Aufsätze aus den Jahren 1973 - 93, Karolinger Verlag, Wien, Leipzig 1997 (ISBN 3-85418-080-2)
  • Carl Schmitt. Frieden oder Pazifismus?, Arbeiten zum Völkerrecht und zur internationalen Politik 1924 - 1978. Hrsg., mit einem Vorwort und mit Anmerkungen versehen von Günter Maschke, Verlag Duncker & Humblot, Berlin 2005.

Bibliographie

  • Lorenz Jäger: Gelehrter ohne Amt. Kriegstheorie: Zum sechzigsten Geburtstag von Günter Maschke. In: FAZ 15.1.2003, S. 35.
  • Pour en savoir plus, cf. le long entretien de Günter Maschke avec Alain de Benoist paru dans Éléments, n°128, printemps 2008, et où sont passés en revue son parcours et sa pensée.

Notes et références

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


  • Portail de l’Allemagne Portail de l’Allemagne
The contents of this page are sourced from Wikipedia article. The contents are available under the CC BY-SA 4.0 license.
comments so far.
Comments
References
http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb123401420
http://d-nb.info/gnd/13027402X
http://data.bibliotheken.nl/id/thes/p072599421
http://data.bnf.fr/ark:/12148/cb123401420
http://id.loc.gov/authorities/n86137361
http://id.sbn.it/af/IT%5CICCU%5CUFIV%5C067078
http://isni.org/isni/0000000106542861
http://viaf.org/processed/NUKAT%7Cn2012211759
http://viaf.org/viaf/51762308
http://www.idref.fr/032355939
http://www.voxnr.com/cc/d_entretiens/EpkyFZklpEbjykZQBp.shtml
Biographie Théories Travaux Bibliographie Notes et références Liens externes
arrow-left arrow-right arrow-up arrow-down instagram whatsapp myspace quora soundcloud spotify tumblr vk website youtube stumbleupon comments comments pandora gplay iheart tunein pandora gplay iheart tunein itunes