Quantcast
peoplepill id: frederic-beatse
FB
2 views today
4 views this week
Frédéric Béatse

Frédéric Béatse

French politician
Frédéric Béatse
The basics

Quick Facts

Intro French politician
Is Politician Businessperson Business executive
From France
Type Business Politics
Gender male
Birth 4 October 1970, Angers, France
Age 50 years
Star sign Libra
Politics Socialist Party
Education
University of Angers
University of Paris 1 Pantheon-Sorbonne
Frédéric Béatse
The details (from wikipedia)

Biography

Frédéric Béatse, né le à Angers (Maine-et-Loire), est un homme politique français, membre du Parti socialiste. Il fut le maire d'Angers de janvier 2012 jusqu'à , date à laquelle lui succède Christophe Béchu (UMP).

Biographie

Formation et activité professionnelle

Né le , Frédéric Béatse est titulaire d'un diplôme d'études approfondies (DEA) en économie de l'université Paris-1 Panthéon-Sorbonne ; il a réalisé un mémoire sur Le Dialogue social et sa décentralisation à la régie autonome des transports parisiens en 1993.

Entre 1992 et 1994, Frédéric Béatse est président de l'Union nationale des étudiants de France (Unef) à Angers.

Frédéric Béatse exerce la profession de chef d'entreprise et consultant en stratégie Internet. En 2000, il crée l'entreprise de création de sites internet Vidunet. En 2004, celle-ci fusionne avec Inovagora, société de 20 salariés exerçant à Compiègne, et Frédéric Béatse en devient responsable pour la région Ouest.

Il est le collaborateur du sénateur Joël Bigot.

Au conseil municipal d'Angers

Il est élu conseiller municipal d'Angers sur la liste du maire Jean Monnier en 1995, réélu lors des élections municipales de 2001 et à nouveau aux élections de 2008. En 2004, il devient adjoint au maire chargé du quartier de la Roseraie De 2010 à 2012, il est adjoint chargé des associations, de la politique de la ville, des quartiers et de l'amélioration du service public. Il est également élu vice-président de la communauté d'agglomération d'Angers Loire Métropole, chargé de la politique de la ville, de la prévention et de la sécurité puis auxquelles s'ajoute ensuite le portefeuille de l'économie sociale et solidaire.

En , le maire d'Angers Jean-Claude Antonini présente sa démission. Une élection primaire au sein de la majorité municipale socialiste est organisée pour désigner son successeur : Frédéric Béatse obtient 28 voix, contre 14 pour son adversaire Jean-Luc Rotureau. Frédéric Béatse est élu maire par le conseil municipal le par 38 voix pour, 1 voix contre et 18 votes blancs. La succession rapide des évènements est critiquée par l'opposition : pour la ministre UMP Roselyne Bachelot, il s'agit d'un « mauvais coup fait à la démocratie », tandis que le Mouvement démocrate dénonce une manœuvre électorale. Les élus d'Europe Écologie Les Verts regrettent l'absence de délai de réflexion mais votent pour le nouveau maire.

Frédéric Béatse souhaite se présenter à nouveau aux élections municipales de 2014, mais l'adjoint au maire socialiste Jean-Luc Rotureau annonce également son intention de se porter candidat et demande à ce qu'une élection primaire soit organisée pour désigner la tête de liste. Cette proposition n'est pas retenue par les adhérents du Parti socialiste, et Jean-Luc Rotureau décide de se mettre en congé du Parti socialiste. Il présente une liste dissidente aux élections municipales et finira en troisième position du scrutin lors du premier tour, avant de se retirer sans donner de consigne de vote pour le second tour.

Au conseil général de Maine-et-Loire

Frédéric Béatse se présente pour la première fois aux élections cantonales de 1998, mais il n'est pas élu.

Aux élections cantonales françaises de 2004, Frédéric Béatse est élu conseiller général pour le canton d'Angers-Sud avec 62 % des suffrages. Il démissionne en 2010 à la suite de son élection au conseil régional, et est remplacé par Norma Mével-Pla.

Au conseil régional des Pays de la Loire

Lors de l'élection régionale de 2010 dans les Pays de la Loire, il est tête de liste départementale du Parti socialiste en Maine-et-Loire. Sa liste est en tête dans tous les quartiers d'Angers à l'exception du centre-ville. Élu conseiller régional, Frédéric Béatse devient le septième vice-président du Conseil régional des Pays de la Loire. Par souci de non-cumul des mandats, il démissionne du conseil général de Maine-et-Loire.

En 2012, il annonce qu'il ne souhaite pas être candidat aux élections régionales de 2015.

Frédéric Béatse est le suppléant du député socialiste Marc Goua élu à l'Assemblée nationale lors des élections législatives de 2007.

Pour les élections régionales de 2015, Frédéric Béatse est choisi pour conduire en binôme avec Stella Dupont, la liste de Christophe Clergeau en Maine-et-Loire.

Candidat aux élections municipales d'Angers

Le , Frédéric Béatse officialise sur son site internet de campagne sa candidature à la mairie d'Angers pour les élections municipales françaises de 2014 mais il perd face à Christophe Béchu (UMP) lors du scrutin du .

Après avoir présidé durant six ans le groupe d'opposition au conseil municipal, il annonce qu'il ne sera pas tête de liste aux élections municipales de 2020 à Angers mais il figure en dixième position sur la liste Aimer Angers 2020 conduite par la conseillère municipale Silvia Camara-Tombini et l'ex-membre d'Europe Ecologie - Les Verts Stéphane Lefloch.

Voir aussi

Article connexe

  • Liste des maires d'Angers

Lien externe

  • Portail de la politique française
  • Portail d’Angers
The contents of this page are sourced from Wikipedia article on 25 Jun 2020. The contents are available under the CC BY-SA 4.0 license.
comments so far.
Comments
From our partners
Sponsored
Reference sources
References
https://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Frederic-Beatse-elu-maire-d-Angers_40774-2036508------49007-aud_actu.Htm
http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/angers-le-socialiste-frederic-beatse-elu-nouveau-maire-26-01-2012-1579431.php
https://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Petits-arrangements-entre-des-amis-de-longue-date-_49007-avd-20120126-62127674_actuLocale.Htm
http://www.senat.fr/trombinoaga/trombinoGR_00002.html
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/01/20/97001-20120120FILWWW00500-demission-d-antonini-maire-d-angers.php
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/frederic-beatse-elu-maire-dangers-120690
https://www.ouest-france.fr/dossiers/actualite_-Mairie-d-Angers-Mauvais-coup-a-la-democratie-pour-R.-Bachelot_2034589-2037056_dossiers.Htm
https://www.ouest-france.fr/dossiers/actualite_-Le-Modem-Petits-arrangements-entre-amis-a-Angers-_2034589-2035411_dossiers.Htm
https://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Les-Verts-ont-vote-Beatse-les-yeux-fermes-_49007-avd-20120124-62112752_actuLocale.Htm
http://www.liberation.fr/politiques/2013/04/14/a-angers-le-centre-veut-s-emanciper_896116
http://www.courrierdelouest.fr/actualite/angers-municipales-2014-il-ny-aura-pas-de-primaires-socialistes-11-04-2013-105692
https://france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/2013/09/20/rotureau-candidat-aux-municipales-les-regrets-de-beatse-la-qualite-de-la-candidature-pour-christophe-bechu-322363.html
http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Municipales/elecresult__MN2014/(path)/MN2014/049/049007.html
https://www.ouest-france.fr/municipales-angers-jean-luc-rotureau-se-retire-2038266
https://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Frederic-Beatse-l-homme-qui-sait-avancer-ses-pions-_49007-avd-20120127-62135498_actuLocale.Htm
http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Cantonales/elecresult__cantonales_2004/(path)/cantonales_2004/049/canton37.html
arrow-left arrow-right instagram whatsapp myspace quora soundcloud spotify tumblr vk website youtube pandora tunein iheart itunes