Quantcast
peoplepill id: francois-wendel
FW
1 views today
1 views this week
François Wendel

François Wendel

Historien et théologien français
François Wendel
The basics

Quick Facts

Intro Historien et théologien français
Was Historian Religious scholar Theologian
From France
Type Religion Social science
Gender male
Birth 30 June 1905, Strasbourg, Unterelsaß, Alsace-Lorraine, France
Death 27 July 1972, Strasbourg, Unterelsaß, Alsace-Lorraine, France (aged 67 years)
Star sign Cancer
Education
Faculté de théologie protestante de Strasbourg
Awards
Knight of the Legion of Honour  
Commander of the French Order of Academic Palms  
Peoplepill ID francois-wendel
The details (from wikipedia)

Biography

François Jean Wendel, né le à Strasbourg et mort le dans la même ville, est un historien de la Réforme et un professeur de la faculté de théologie protestante de Strasbourg, dont il fut le doyen de 1958 à 1967.

Biographie

François Wendel est le fils de Jeanne Siegfried et de Louis Georges Wendel, chirurgien-dentiste. Il grandit à Strasbourg, faisant ses études secondaires au lycée Fustel-de-Coulanges. Il fait ensuite de brillantes études supérieures à la Faculté de Droit et des Sciences économiques de 1922 à 1928. Il y obtient un doctorat en droit grâce à une thèse très remarquée sur le mariage à Strasbourg pendant la Réforme, qui témoigne déjà de sa prédilection pour l'histoire du protestantisme. Il entre alors dans la vie active. De 1930 à 1938, il est secrétaire général de l'Office d'informations allemandes, puis du Comité alsacien d'études et d'information et enfin de l'Institut d'études européennes. De telles fonctions l'amènent à voyager en Europe, notamment dans les pays baltes et en Yougoslavie et à observer l'évolution de l'Allemagne hitlérienne. Le , il se marie à Strasbourg avec Evelyne Marguerite Belin. De cette union naissent quatre fils.

De 1936 à 1938, il endosse le rôle de secrétaire général des Amis de l'Université de Strasbourg. Encouragé par le doyen de la Faculté de théologie Henri Strohl, il reprend ses études et il réussit les examens de licence en théologie protestante. Son goût pour l'histoire des institutions et la Réforme se confirme avec une thèse sur l'organisation de l'Église de Strasbourg entre 1532 et 1535. Cet ouvrage se fonde pour une large part sur des sources inédites. Il découvre également un certain nombre de documents précieux de Martin Bucer.

De 1939 à 1945, il part à Clermont-Ferrand, où s'est repliée l'Université de Strasbourg. Dès 1941, il est nommé maître de conférences en théologie. À la fin de la guerre, il participe activement à la reconstitution de la Bibliothèque nationale et universitaire, qu'il avait déjà aidée à protéger des nazis en camouflant certains ouvrages de ses collections. À partir de 1946, il est chargé de donner des cours d'histoire des institutions à l'Institut d'études politiques. Il exerça également pendant un an les fonctions de directeur des Archives municipales de la ville, tout en préparant sa thèse de doctorat d'État.

Il devient docteur en théologie en 1950 grâce à une synthèse sur Calvin, qui est encore une référence de nos jours. Dès lors, il est nommé en tant que professeur sans chaire, puis il obtient en 1953 la chaire d'histoire du christianisme, qu'il ne quitte plus jusqu'à sa retraite. Après s'être intéressé à la pensée de Calvin, il s'intéressa longuement à celle de Bucer, qu'il reprochait d'être souvent confuse, mais qu'il fallait à ses yeux remettre en avant au vu de son importance historique. Avec Rodolphe Peter et Jean Rott, il redonne une impulsion à l'édition de l'œuvre bucérienne en en éditant certains pans et en étant à l'origine du comité international qui entreprit sa traduction. En 1959, François Wendel est nommé à la direction du Centre de recherches d'histoire des religions, commun à la Faculté de théologie protestante, de théologie catholique et de Lettres.

Assesseur du doyen Charles Hauter, il devient lui-même doyen de la Faculté de théologie protestante de Strasbourg en . Son titre de doyen lui permet de donner un nouvel attrait aux études de l'Humanisme et à l'histoire de la Réforme. Il met également sur pied le IIIe cycle des études en théologie protestante et il lance de une rénovation et une extension des locaux mis à la disposition de la Faculté. Il est à l'origine de la création d'enseignements nouveaux, du Centre d'études de pratique théologique, destiné à former les catéchètes, et du Centre d'étude et d'analyse patristique. Il s'assura d'établir une bonne coopération avec la Faculté de théologie catholique et de moderniser la bibliothèque. À partir de , il est gratifié du titre de doyen honoraire.

François Wendel meurt le . De nombreux théologiens lui rendirent hommage, comme Marc Lienhard ou Roger Mehl (qui rédigea par ailleurs sa notice nécrologique dans le quotidien national Le Monde).

Ses recherches ont contribué à ouvrir le champ de recherches sur la Réforme en milieu urbain. Il tenait beaucoup à accompagner son enseignement d'histoire du christianisme d'une initiation à l'histoire des écoles historiques et des sciences auxiliaires.

François Wendel était docteur honoris causa des universités d'Upsal et de Münster (en Westphalie). Il était également chevalier de la Légion d'honneur, ainsi que commandeur dans l'ordre des Palmes académiques et il a reçu de nombreuses distinctions étrangères (notamment de Yougoslavie, de Lituanie et de Lettonie).

Œuvres principales

Livres

  • Le mariage à Strasbourg à l'époque de la Réforme, 1520-1692, Strasbourg, Impr. alsacienne, 1928 - (thèse de doctorat en droit)
  • L'Église de Strasbourg, sa constitution et son organisation, 1532-1535, Paris, PUF, 1942 - (thèse de licence en théologie protestante)
  • Calvin. Sources et évolution de sa pensée religieuse, Paris, PUF, [1950] - (thèse de doctorat en théologie protestante de 1948, traduction anglaise en 1963 [Calvin. The origins and development of his religions thought], traduction allemande d'après le texte légèrement augmenté en 1968 [Calvin. Ursprung und Entwicklung seiner Theologie]), réédition en français en 1985.
  • Martin Bucer. Esquisse de sa vie et de sa pensée, publ. à l'occasion du 4 centenaire de sa mort, Strasbourg, Société pastorale, [1951].
  • Christologie de la Réforme, [Strasbourg], [s.n.], [1970] - (cours dactylographié).
  • La Réforme, [Strasbourg], [s.n.], [s.d.] - (cours dactylographié).
  • Les Églises protestantes d'A1llemagne à l'époque contemporaine, [Strasbourg], [s.n.], [1970].
  • Calvin et l'humanisme, Paris, PUF, 1976 - (publication post-mortem d'une de ses plus importantes conférences).

Édition critique de textes de Martin Bucer

  • Résumé sommaire de la doctrine chrétienne, Paris, [s.n.], 1951
  • De regno Christi libri duo 1550, Paris, Gütersloh, 1955 - (aussi dans Martini Buceri Opera. Opera latina, 15)
  • Du royaume de Jésus-Christ. Traduction française de 1559, Paris, Gütersloh, 1954 - (aussi dans Martini Buceri Opera. Opera latina, 15 bis)

Articles

François Wendel a rédigé durant toute sa carrière universitaire une multitude d'articles. Il a écrit notamment dans L'Alsace française, Christianisme social, La semaine protestante, le Bulletin de la Société d'histoire du protestantisme français et La Quinzaine protestante. Il est l'auteur de treize articles de fond et de presque trois cents comptes rendus de la Revue d'histoire et de philosophie religieuses, à laquelle il réservait la plupart de ses recherches.

Voir aussi

Bibliographie

  • Matthieu Arnold, « Wendel François Jean », dans Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace, Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, n°40, Wel à Y, 2001, p.4169-4170
  • Roger Mehl, « Wendel François Jean », dans André Encrevé (dir.), Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine, 5. Les protestants, Paris, Beauchesne, 1993, p.508-510
  • Revue d'histoire et de philosophie religieuse, PUF, n°1, 1974 (numéro spécial dédié à François Wendel)
  • Bernard Roussel, « Wendel François-Jean », dans Encyclopédie de l'Alsace, vol. 12, Strasbourg, Éditions Publitotal, 1986, p.7717-7718

Articles connexes

  • Protestantisme en Alsace
  • Faculté de théologie protestante de Strasbourg
  • Martin Bucer
The contents of this page are sourced from Wikipedia article on 04 Jul 2020. The contents are available under the CC BY-SA 4.0 license.
comments so far.
Comments
From our partners
Sponsored
Reference sources
References
http://viaf.org/viaf/12451314
http://isni.org/isni/0000000120991647
http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb13325910h
http://data.bnf.fr/ark:/12148/cb13325910h
http://www.idref.fr/035632704
http://id.loc.gov/authorities/n86117218
http://d-nb.info/gnd/123917433
http://data.bibliotheken.nl/id/thes/p071754555
http://libris.kb.se/auth/292283
http://aut.nkp.cz/uk2011661039
http://www.worldcat.org/identities/lccn-n86-117218
http://www.museeprotestant.org/notice/francois-wendel-1905-1972/
arrow-left arrow-right instagram whatsapp myspace quora soundcloud spotify tumblr vk website youtube pandora tunein iheart itunes