Quantcast
peoplepill id: aron-wolf
AW
3 views today
1 views this week
Aron Wolf

Aron Wolf

French rabbi
Aron Wolf
The basics

Quick Facts

Intro French rabbi
Was Rabbi French Resistance fighter
From France
Type Activism Military Religion
Gender male
Birth 22 March 1918, Strasbourg, France
Death 19 May 1944, Villemotier, France (aged 26 years)
Star sign Aries
The details (from wikipedia)

Biography

Aron Wolf (Strasbourg, -Saint-Germain près de Villemotier (Ain), 19 mai 1944) est un rabbin (à titre posthume) et résistant français.

Éléments biographiques

Aron Wolf naît dans un village près de Strasbourg, le septième des huit enfants de Moïse Wolf et de Sara Rein. Sa mère est d'origine suisse. Sa famille est membre de la synagogue orthodoxe non-consistoriale Etz Haïm, rue Kageneck.

L'un de ses frères sera un Hazzan après la Seconde Guerre mondiale. Aron Wolf fait ses études secondaires à Strasbourg, participant en outre à la mise sur pied de l'antenne locale des Éclaireurs israélites de France, puis part en Lituanie étudier à la Yeshiva de Mir (Mir aujourd'hui se trouve en Biélorussie), en 1938-1939 avec celui qui allait devenir le grand-rabbin Ernest Gugenheim.

Retourné en France, il effectue son service militaire, et est mobilisé en cours de service lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate. Il est démobilisé en mars 1941.

En avril 1941, il entre au Séminaire israélite de France, replié à Chamalières.

Le Grand Rabbin Maurice Liber, qui dirige le Séminaire, lui confie la charge d'aumônier du camp de cadres des Éclaireurs israélites, en été 1942. À l'automne 1943, le Séminaire israélite est expulsé du Puy-de-Dôme et s'installe à Lyon.

Aron Wolf continue son travail auprès de la jeunesse juive (il fait partie des dirigeants du mouvement Yechouroun), tout en poursuivant ses études rabbiniques.
Il s'engage dans un corps franc du mouvement résistant lyonnais France d'abord, dirigé par son ami le rabbin Samy Klein.
Une fois par semaine, il donne des cours de religion à des jeunes, pour la plupart des anciens éclaireurs, dans la ferme-école de Saint-Germain près de Villemotier, dans l'Ain.

Lors d'un de ces cours, la Gestapo l'arrête et le fusille immédiatement dans la cour de la ferme. Son corps est transféré au cimetière israélite de Lyon, rue du rabbin Abraham Bloch.

Postérité

À la demande du Consistoire central, le Grand-rabbin de France lui décerne à titre posthume le titre de rabbin. Son épouse, Blima, et leur fille lui ont survécu. Son œuvre inédite sur La Sortie d'Égypte chez les Prophètes est citée dans l'ouvrage d'André Neher sur le prophète Amos.Il entreprit la traduction de l'ouvrage de Moché Haïm Luzzatto: Messilat Yecharim. Cette traduction, terminée par Jean Poliatschek, préfacée par Georges Vajda, sera publiée en 1956 sous le titre de: Le Sentier de rectitude. Son dernier sermon de Pessah, un mois avant son assassinat, est devenu un classique, par la portée et le symbolisme de son message.

Œuvres

  • Aron Wolf. La Sortie d'Égypte chez les Prophètes. tude inédite, 1943.
  • Aron Wolf. Traduction partielle du Sentier de rectitude de Moïse Haim Luzzato. Presses universitaires de France: Paris, 1956.É
  • Moses Chayyim Luzzato. Le Sentier de rectitude. Traduction par Aron Wolf et Jean Poliatschek. Préface de Georges Vajda. Paris, 1956.

Voir aussi

Bibliographie

  • Roger Berg, Histoire du rabbinat français (XVI – XX siècle). Cerf: Paris, 1992. ,
  • Jean Daltroff, « Aron Wolf », in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, vol. 40, p. 4296
  • René Gutman, Le Memorbuch. Mémorial de la Déportation et de la Résistance des Juifs du Bas-Rhin, La Nuée bleue, Strasbourg, 2005.
  • Paul Lévy, Hommes de Dieu dans la tourmente. L'histoire des rabbins déportés. Safed publications, Saint-Mandé (Val-de-Marne), 2006.
  • André Neher, Amos: Contribution à l'étude du prophétisme, Vrin, Paris, 1995 ,
  • (en) Letters from Mir. A Torah World in the Shadow of the Shoah. The Correspondence of Ernest Gugenheim. Edited by Claude-Annie Gugenheim. Associate Editor: Martine Bendavid. Tradsuction de l'ouvrage paru en France sous le titre Lettres de Mir... d;un monde de Tora effacé par la Shoah. Traduit en anglais par Ken Ritter. OU Press, New York, 2014.
The contents of this page are sourced from Wikipedia article on 25 Apr 2020. The contents are available under the CC BY-SA 4.0 license.
comments so far.
Comments
From our partners
Sponsored
Reference sources
References
http://viaf.org/viaf/44405819
http://isni.org/isni/0000000061476441
http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb125144477
http://data.bnf.fr/ark:/12148/cb125144477
http://www.idref.fr/034383549
http://www.ejewish.info/resources/resourceCategoryDisplay.aspx?categoryid=350&rsid=96
http://judaisme.sdv.fr/histoire/rabbins/wolf.htm
http://www.cairn.info/revue-archives-juives-2003-2-page-147.htm
http://cfaj.club.fr/Bio.htm
http://www.witzgilles.com/strasbourg_23_novembre_1944.htm
http://judaisme.sdv.fr/traditio/pessah/index.htm
http://www.etzhaim.fr/fichiers_pdf/Synagogue_rue_Kageneck_par_Jean_Daltroff.pdf
http://kountras.magic.fr/index.php?publid=166&articleno=27
http://judaisme.sdv.fr/traditio/shavouot/mtorah.htm
http://judaisme.sdv.fr/perso/sklein/message.htm
arrow-left arrow-right instagram whatsapp myspace quora soundcloud spotify tumblr vk website youtube pandora tunein iheart itunes