Quantcast
peoplepill id: alexandre-manceau
AM
1 views today
1 views this week
Alexandre Manceau

Alexandre Manceau

French playwright (1817-1865)
Alexandre Manceau
The basics

Quick Facts

Intro French playwright (1817-1865)
Was Writer Playwright Artist Printmaker
From France
Type Arts Business Film, TV, Stage & Radio Literature
Gender male
Birth 3 May 1817, Trappes, France
Death 21 August 1865, Palaiseau, France (aged 48 years)
Star sign Taurus
The details

Biography

Alexandre Manceau, né à Trappes le et mort à Palaiseau le , est un graveur et auteur dramatique français.

Biographie

Élève d'Alexandre Vincent Sixdeniers, graveur sur cuivre, artiste au talent reconnu, il exposa régulièrement au Salon à partir de 1842.

Convié par Maurice Dudevant – dit Maurice Sand, le fils bien-aimé – pour fêter Noël 1849 à Nohant, il y resta quinze ans et devint le secrétaire-intendant, l’amant, le compagnon, l’homme-lige de George Sand, de treize ans plus âgée ; il rédigea avec elle son journal sous le nom d'agendas.

Il aimait le théâtre et avait sans doute acquis à Paris une expérience de comédien amateur. Il prit rapidement une place prépondérante dans les activités du « grand théâtre de Nohant » qui se développa considérablement à partir de cette époque et continua dans le même temps son travail de graveur.

On lui doit, notamment, le portrait de George Sand par Thomas Couture, un Hamlet d’après Louis-Henri de Rudder (1841), un Napoléon à Fontainebleau d’après Paul Delaroche (1852), le Zouave blessé d’après Horace Vernet (1864) et les cinquante illustrations du livre de Maurice Sand, Masques et bouffons. Il écrivit en outre un acte en vers, Une journée à Dresde, qui fut joué à l’Odéon en janvier 1864.

En 1864 Maurice Sand, jaloux de l'amour que porta sa mère à son ancien camarade, mais aussi craignant tant pour lui que pour elle la contamination de sa tuberculose naissante, lui fit quitter Nohant en l'absence de celle-ci :

« Dernière soirée à Nohant : Nous nous en souviendrons tous je crois. Il n’y a donc rien à écrire sur cette dernière veillée, mais je pense malgré moi que pendant les 14 ans que j’ai passés ici, j’ai plus ri, plus pleuré, plus vécu que pendant les 33 ans qui les ont précédés. Me voilà désormais seul avec elle, quelle responsabilité, aussi quel honneur et quelle joie ! »

— Alexandre Manceau, agenda, 11 juin 1864

Tuberculeux, il meurt le dans la maison que George Sand avait achetée pour s'y retirer avec lui à Palaiseau, alors petit bourg de campagne à 18 km au sud-ouest de Paris, et qu'elle revendra en  ; connue depuis sous le nom de "villa George Sand".

Gravures

Sources

  • Évelyne Bloch-Dano, Le dernier amour de George Sand, Paris, Grasset, 2010, 320 p.
  • Renseignements sur sa mort dans la correspondance de Gustave Flaubert, vol. IV de la Pléiade.
  • Michelle Perrot, George Sand à Nohant, Paris, Seuil, 2018, 444 p.
The contents of this page are sourced from Wikipedia article on 25 Apr 2020. The contents are available under the CC BY-SA 4.0 license.
comments so far.
Comments
Reference sources
References
http://viaf.org/viaf/34497327
http://isni.org/isni/0000000080768968
http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb12166178h
http://data.bnf.fr/ark:/12148/cb12166178h
http://www.idref.fr/030195802
http://id.loc.gov/authorities/n85012940
http://d-nb.info/gnd/128443456
http://data.bibliotheken.nl/id/thes/p240338979
http://uli.nli.org.il/F/?func=direct&doc_number=000466996&local_base=nlx10
http://www.worldcat.org/identities/lccn-n85-012940
arrow-left arrow-right arrow-up arrow-down instagram whatsapp myspace quora soundcloud spotify tumblr vk website youtube stumbleupon comments comments pandora gplay iheart tunein pandora gplay iheart tunein itunes